Printemps est poète (haïkus)

DSCF1999

Silence est la pause
Les mots au flux déchaîné
ont brisé la digue

Mots en liberté
retour à la source pure
l’écrit en frissons

Rivières en crue
les mots déferlent en vagues
rivage en folie

Rayon de soleil
la mer dune sur les toits
Noyé l’horizon

Senteurs dans les bois
les oiseaux moqueurs susurrent
l’amour en feuillage

Dans le lit de l’onde
fleurs fanées, bourgeons rieurs
printemps est poète

4 réflexions au sujet de « Printemps est poète (haïkus) »

  1. Bravo pour ce joli bouquet de haïkus printaniers qui déferlent par petites vagues, ça fleure bon le lilas !
    Une belle offrande au Renouveau et un délice pour nos âmes attendries.
    Chaleureuses pensées

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *