Pétales nouveaux

wir.skyrock.net

Douze pétales blancs
Une corolle s’ouvre
Une fleur de printemps
Le sol passé recouvre

La lune et le soleil
Pistil éblouissant
Mêlent leur sang vermeil
Au ciel incandescent

L’homme, sens en éveil
Contemple la brillance
De ce monde en sommeil
Humaine quintessence

Qu’amour en nouvel an
Soulève la planète !
Qu’annonce l’olifant
La plus belle conquête !

3 réflexions au sujet de « Pétales nouveaux »

  1. Un passage dans ta tanière …..je viens d’y faire un tour ! Reste à me familiariser avec la clé !
    en ce qui concerne ce poème j’y vois un double sens …à la fois le renouveau de la nature et d’autre part une analogie avec les sentiments amoureux et la sensualité qui en découle

    bizzzz

Répondre à éclipse Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *