Les étoiles conversent avec Los Angeles

Il pleut à verse
Sur les chemins de traverse
Des gouttes caresses
Des regards qui renversent

Les étoiles se déversent
Et conversent avec Los Angeles

Il vente un accord d’harmonie
Un passé agonie
Du présent qui jaillit
Comme un geyser de vie

Le souffle se marie
Avec les cœurs transis

Il neige des mots symbioses
Aux âmes qui osent
La métamorphose
D’un avenir morose

Les flocons se déposent
En roses écloses

Quelques notes d’automne et de changement…
Los Angeles signifie aussi « Les Anges »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *