Haïkus d’un vol de nuit

aigle_noir1

Ailes déployées
l’oiseau de nuit prend son vol
lueurs bleu d’envie

Lèvres délicates
acrobate sur un toit
la lune vacille

Sursaut des étoiles
lavis en toile de soie
un soleil s’allume

Caresse de plume
zeste de peau parfumée
un cri dans le noir

Aurore frileuse
le vide se fait vertige
mirage de feu

6 réflexions au sujet de « Haïkus d’un vol de nuit »

  1. Bonsoir Eleusis,

    Je ne suis pas un fanatique de l’Haïkus, comme de tout ce qui comporte une forme imposée d’ailleurs, mais je trouve que tu as créé là une atmosphère envoutante comme une caresse planant dans l’obscurité. De la douceur, du mystère, un regard et de la sensualité. Bises en frôlement… 😉

    Pierre

  2. Bonjour Pierre,
    Oui je sais que tu n’es pas un adepte de la forme, mais plutôt du « son »
    j’apprécie d’autant plus tes propos et suis ravie que tu aies été réceptif
    à l’atmosphère.
    Douce journée,
    Bises
    Eleusis

Répondre à Eschylle Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *