Au bord de l’âme

Choisir d’une lettre,
La forme tendre,
Dans la ruelle des mots galvaudés.
À l’encre de l’âme, la tremper
Et autour de soi, lentement, l’épandre…

Peindre les voyelles,
Sur son chemin,
L’écho multiple des voies en résonance.
Gommer tous les pleins,
Pour trouver l’assonance…

Libérer la consonne
Du non-soi,
Donner sa véritable voix au silence,
S’offrir à l’amour sans peur, où qu’il soit,
Et faire vibrer les afférences…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *